Technique Bowen

La technique Bowen est une méthode manuelle neuromusculaire qui a été développée en Australie par Tom Bowen dans les années 50. La stimulation thérapeutique s’adresse aux tissus musculaire et conjonctif, aux nerfs et aux fascias. Sécuritaire et douce, on l’appelle parfois « l’homéopathie des techniques manuelles ». Elle permet au corps de redéfinir son schéma corporel et de normaliser la posture et le système neurovégétatif. La technique Bowen se pratique de la même manière chez les sportifs de haut niveau que chez les bébés et les personnes âgées. La séance consiste en une série de gestes précis (moves Bowen) sur des points spécifiques du corps. Les pauses (± 2 min) prises entre chaque série de mobilisation donnent au corps le temps de s’auto-normaliser. Son effet est profond et durable.

Applications thérapeutiques

La technique Bowen ne cherche pas à traiter des conditions spécifiques, mais cherche plutôt à stimuler l’organisme pour qu’il mette en place ses propres mécanismes de rétablissement, c’est pourquoi toute condition peut répondre à cette thérapie :

  • accélération du temps de rétablissement à la suite d’une maladie, d’une opération ou d’une blessure ;
  • soulagement des douleurs musculo-squelettiques aiguës ou chroniques : torticolis, perte de mobilité, spasmes musculaires, fibromyalgie, sciatique, capsulite de l’épaule…
  • augmentation de l’énergie et de la vitalité dans les cas de fatigue, de surmenage (burn-out) ou de fatigue chronique ;
  • rétablissement d’un sommeil réparateur : insomnie, stress, anxiété…
  • soulagement des blessures sportives : entorses, foulures, claquages musculaires, épicondylite (tennis elbow)…
  • amélioration des performances chez les sportifs ;
  • soulagement des maux de tête et de la migraine ;
  • régulation du système digestif : constipation, diarrhée, ballonnements…
  • régulation du système respiratoire : rhume, grippe, conditions asthmatiques, congestion des sinus, rhume des foins…
  • régulation du système reproducteur : douleurs menstruelles, syndrome prémenstruel, santé des seins, cycle irrégulier, infertilité…
  • Soulagement des coliques et des régurgitations chez les bébés ;
  • Soulagement de l’énurésie (pipi au lit) et de l’incontinence urinaire.

En pratique

Une séance Bowen dure 15 à 60 minutes. Les moves sont doux et ciblés et sont faits directement sur la peau ou à travers des vêtements amples et légers selon la préférence du patient. Celui-ci s’allonge habituellement sur une table de massage, mais peut rester assis si cela est nécessaire à son confort. Il est installé confortablement, bien au chaud, dans le calme absolu. Les pauses sont fréquentes et importantes, car elles donnent au corps le temps de répondre pleinement aux mouvements. Le traitement complet pour un problème léger dépasse rarement trois séances.

La réaction des tissus aux moves varie d’un patient à l’autre et d’une séance à l’autre (chaleur, picotement, inconfort ou très légère douleur). Il arrive que les patients ressentent une profonde détente : certains s’endorment, d’autres déclarent vivre une certaine libération émotionnelle.

Les processus mis en œuvre par le traitement persistent pendant quelques jours après la séance, ce qui demande aux patients d’observer certaines recommandations pendant ce temps comme boire beaucoup d’eau et ne pas recevoir d’autres traitements corporels (qui transmettraient un message différent au cerveau).